Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Addiction et grossesse : une consultation unique en France (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Que ce soit l’alcool, le cannabis, la cocaïne ou les opiacés, la dépendance est parfois telle que certaines femmes consomment pendant leur grossesse. La consultation « grossesse et addictions » unique en France est là pour les épauler…

« Les femmes arrivent honteuses, dans la culpabilité vis-à-vis de leur bébé. L’important est qu’elles voient qu’elles ne sont pas jugées. Une fois rassurées, elles comprennent que nous pouvons les soutenir. L’objectif prioritaire est qu’elles acceptent d’être suivies pendant leur grossesse à risque… », explique le Dr Brigitte DAVID, responsable de la consultation. « Beaucoup ont déjà essayé de baisser leur consommation mais c’est difficile, je travaille avec elles sur ce qu’elles se sentent capables de faire en fonction des dangers des substances car en général elles prennent plusieurs produits. On priorise selon la toxicité des substances sur le bébé… »

Un sevrage brutal d’opiacés pendant la grossesse peut provoquer une fausse couche, la cocaïne peut entraîner la mort du fœtus in utero, l’alcool est tératogène* et responsable de troubles neuropsychiques, les traitements de substitution sont compatibles avec une grossesse et même avec l’allaitement maternel.

Quant au tabac, il minore le poids du bébé et peut engendrer des problèmes pulmonaires.

Lire la suite du communiqué « addictologie et grossesse »

CONTACT PRESSE : Céline CHAUX – 04 72 40 70 88 – celine.chaux@chu-lyon.fr

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share