Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

La handitech : une filière à structurer et à développer (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Ce mercredi 14 mars à Station F, Syntec Numérique a lancé le Tech for Handicap Forum, avec le soutien de l’APHPP, de Bpifrance et de la French Tech. L’objectif de cet événement était de fédérer la filière de la handitech et de formuler auprès du Gouvernement des propositions pour la diffusion des aides techniques numériques.

Parmi les « aides techniques » remboursées par la Sécurité Sociale et les départements – environ 700 millions d’euros chaque année, en forte croissance avec le vieillissement de la population -, le numérique devient de plus en plus incontournable. Il permet d’ouvrir ou de restaurer des capacités fonctionnelles pour tous les handicaps moteurs, cognitifs, visuels, sensoriels ou psychiques, et ainsi à des centaines de milliers de personnes de se scolariser, de communiquer, se déplacer, de s’informer, ou de vivre pleinement sa citoyenneté.

La France dispose d’un savoir-faire spécifique dans ce domaine : près de 150 PME travaillent sur des solutions inclusives à destination des personnes en situation de handicap. La filière, fédérée au sein du groupe de travail « Handicap et Numérique » de Syntec Numérique, représente donc un générateur de richesse socio-économique.

Le développement de ces usages numériques se heurte toutefois à l’absence d’une politique publique dédiée à l’évaluation, à la mise à disposition, à la préconisation et à l’accompagnement de ces solutions innovantes.

Des propositions en faveur d’un numérique inclusif de tous

S’inscrivant dans le cadre des consultations en cours pour la stratégie nationale pour un numérique inclusif menées sous l’égide de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au Numérique, Syntec Numérique a donc présenté ce jour, par l’intermédiaire de son groupe de travail, des propositions fortes pour alimenter une politique publique sur ce sujet :

  • Création d’un vrai pilote national sur le sujet des aides techniques numériques sous l’égide de la CNSA et de l’Agence du Numérique.
  • Stratégie de professionnalisation des préconisateurs (ergothérapeutes, orthoptistes, éducateurs spécialisés) et de l’accompagnement dispensé par les concepteurs.
  • Consolidation de la filière de la handitech avec création d’un Incubateur National « Handicap et Numérique », de financements dédiés et d’un mode unifié d’évaluation des aides techniques numériques.
  • Intégration des aides techniques numériques à une vraie stratégie nationale de scolarisation des élèves en situation de handicap.

Ces propositions ont été discutées en la présence des députés Adrien Taquet et Dominique David, et de tout l’écosystème de la handitech : entreprises, représentants de l’Administration (ministère de la Santé, Agence du Numérique, CNSA, Agefiph…), associations d’usagers…

Le rapport dressant l’état des lieux de la filière et listant les propositions pour la renforcer a été élaboré dans le cadre du groupe de travail « Handicap et Numérique » lancé par l’organisation professionnelle en novembre dernier, constitué d’une quarantaine d’acteurs de la filière (collège Editeurs) et rattaché à la commission Handicap, qui travaille déjà sur les problématiques d’accessibilité.

Le rapport « La handitech : une filière à structurer et à développer » et les propositions de Syntec Numérique sont téléchargeables ici.

Relations presse :
Agence Wellcom
Camille Ruols – Elise Plat
Tel : 01 46 34 60 60
camille.ruols@wellcom.fr –  elise.plat@wellcom.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share