Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Journée mondiale des Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI)

Imprimer la liste
Share

Le 19 mai 2018 a lieu la 7e Journée Mondiale des Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin.

Le « World IBD Day » (https://worldibdday.org) est une initiative américaine lancée en 2010 pour sensibiliser l’opinion publique à la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Au niveau mondial comme en France, le 19 mai est donc la journée consacrée à rendre visibles des maladies invisibles.
Monuments et personnalités se parent donc de violet, la couleur associée aux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin.

À cette occasion, l’afa Crohn RCH (Association François Aupetit) tient à mettre en exergue l’énergie actuelle autour de la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique (RCH).

L’association reprend en particulier le thème du mouvement et de l’activité physique pour inviter chacun à bouger, bouger plus vite que les maladies “Crohn et RCH : bougeons plus vite que les maladies !”

 

La maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique sont devenues des fléaux. Au niveau mondial, elles explosent depuis quelques années, en particulier dans les pays industrialisés ou émergents. Certains chiffrent évoquent la découverte d’un nouveau cas par heure, soit 8 000 malades supplémentaires tous les ans.

Les chiffres varient, mais dans le monde, on compte environ 10 millions de personnes concernées, dont 3 millions en Europe. La France compte à elle seule 250 000 personnes touchées. De fortes disparités régionales existent, ainsi les Hauts-de-France sont la région la plus touchée.

Pour en savoir plus :

Les grands chiffres de la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique en France et à travers le Monde

Le 19 mai, ils se mobilisent

À noter, en quelques années, la recherche sur les mécanismes liés à la maladie de Crohn et à la rectocolite hémorragique a considérablement progressé. Qu’il s’agisse du rôle du microbiote (ou flore) intestinal dans le développement des maladies, ou de la capacité d’identifier des biomarqueurs au sein de celui-ci pour suivre l’évolution des maladies, les avancées scientifiques sont de plus en plus nombreuses. Sur le versant des traitements, après des années consacrées à la prise en charge de l’inflammation, c’est là aussi le microbiote qui a fait progresser la recherche.

De la transplantation fécale, encore uniquement utilisée dans le cadre de protocole d’études, aux probiotiques de nouvelle génération qui devraient être disponibles d’ici 5 à 10 ans sous la forme de comprimés, le microbiote intestinal ne cesse d’aborder de nouvelles voies thérapeutiques.

Pour en savoir plus sur :
La maladie de Crohn
La rectocolite hémorragique
Les causes et origines des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin
La prise en charge et les traitements

Contacts presse : LauMa communication • tel. 01 73 03 05 20

Laurie Marcellesi • laurie.marcellesi@lauma-communication.com
Laurent Mignon • laurent.mignon@lauma-communication.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share