Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

La FHF réagit à la proposition du Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) a transmis ce jour, suite à sa séance du 24 mai 2018, sa contribution à la stratégie de transformation du système de santé.

Le HCAAM place au centre de ses propositions la constitution d’un « réseau territorial de proximité fortement intégré ». La FHF et les Conférences Hospitalières portent également cet objectif, qui doit permettre le décloisonnement, au profit des patients, des soins de ville et des soins hospitaliers, et des secteurs sanitaire, social et médico-social. En revanche, la vision des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) portée par le HCAAM ne correspond aucunement à la réalité. En effet, si le Haut Conseil reconnaît des « situations très contrastées selon les territoires », il porte un jugement peu nuancé sur le risque de « gigantisme et de déséconomies d’échelle », de « recentrage sur soi avec pérennisation d’un hospitalocentrisme trop marqué ».

Au-delà, le HCAAM porte une vision surprenante de l’intégration territoriale, en proposant la création d’« Etablissements de santé communautaires » recentrés sur la médecine polyvalente et la gériatrie, fortement intégrés avec les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS), et qui ne seraient pas nécessairement membres des GHT.

La FHF et les Conférences Hospitalières s’étonnent de ces propositions peu réalistes, auxquelles elles se sont opposées en amont de la séance du HCAAM du 24 mai, et durant celle-ci. Elles rappellent que ces « hôpitaux communautaires » ne sont pas différents des « hôpitaux de proximité » actuels, intégrés aux GHT, qui sont, et devront être plus encore, à la fois un lieu de rencontre de l’hospitalisation avec les différents acteurs de proximité, et une porte d’entrée vers le second recours.

La FHF et les Conférences regrettent le procès d’intention ainsi fait aux GHT, qui malgré leur création très récente, mettent en œuvre des projets territoriaux innovants et s’ouvrent progressivement vers leurs partenaires du secteur ambulatoire, du social et du médico-social. En effet, bien loin de l’hospitalocentrisme évoqué, les établissements de proximité doivent au contraire permettre aux GHT d’assurer le maillage des territoires et assurer le renforcement des liens avec les acteurs de proximité, dont les services d’intervention à domicile et les CPTS.

Les GHT, comme le HCAAM le rappelle, n’ont pas vocation à organiser l’ensemble de la réponse territoriale aux besoins de santé : ils doivent cependant pouvoir y participer pleinement. La FHF et les Conférences Hospitalières considèrent que leur démantèlement, pour cantonner l’hospitalisation publique au champ du second recours, serait une erreur majeure qui pérenniserait les clivages au sein des territoires et alourdirait la gestion des services offerts à la population.

La transformation du système de santé ne peut se résumer à un « mécano institutionnel », surtout s’il s’agit d’ajouter une couche de complexité supplémentaire.

Consolidons sans les remettre en cause constamment nos instruments de coopération ; organisons le travail territorial en commun sur les priorités de santé et les parcours, en faisant confiance aux acteurs de terrain, garants de solutions respectant la diversité des territoires, l’identité des acteurs de santé et l’intérêt supérieur des patients.

Michel CLAUDON, président de la Conférence nationale des Présidents de CME de CHU

Jean-Pierre DEWITTE, président de la Conférence des directeurs généraux de CHU

Dr Thierry GODEAU, président de la Conférence des présidents de CME de CH

Thierry GAMOND-RIUS, président de la Conférence des directeurs de CH

Frédéric VALLETOUX, président de la FHF

 

CONTACT PRESSE FHF : Camille Trocherie – c.trocherie@fhf.fr– 01 44 06 85 21

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share