Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Le CII reçoit une bourse innovante du partenariat Halte à la tuberculose pour dépister et soigner davantage de personnes atteintes de TB (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Conseil international des infirmières (CII) a reçu une bourse de TB REACH , un mécanisme très sollicité du partenariat Halte à la tuberculose. Cette bourse lui servira à produire son manuel intitulé Nursing Guide for Managing Side Effects to Drug-resistant TB Treatment. (Manuel des soins infirmiers pour gérer les effets secondaires du traitement contre la TB pharmaco-résistante).

Le partenariat Halte à la tuberculose a reçu plus de 570 candidatures et a choisi de n’en financer que 42 (7%). TB REACH, un mécanisme de financement multilatéral soutenu principalement par Affaires mondiales Canada, et partiellement par la Fondation Bill et Melinda Gates, va soutenir 42 projets dans 28 pays, à hauteur de USD17 millions. Ces bourses serviront à financer des interventions de pointe dans le domaine du dépistage et du traitement de la TB, et permettront d’améliorer le diagnostic, le traitement et les soins pour les personnes vivant avec la TB.

Le guide du CII a été élaboré par des infirmières expérimentées dans le domaine des soins cliniques et de la gestion programmatique de la tuberculose (TB) et de la tuberculose pharmaco-résistante, aussi bien dans les milieux à revenus élevés que dans les milieux à faibles revenus. L’étude de la littérature consacrée aux soins infirmiers et à la TB pharmaco-résistante leur a permis d’analyser les meilleures pratiques dans le domaine des soins infirmiers et de proposer des solutions pour ces interventions. Les infirmières qui s’occupent de patients atteints de TB pharmaco-résistante ont testé les interventions sur le terrain et ont fait part de leur avis, qui a été pris en compte pour l’élaboration du contenu et du format définitifs.

Les patients qui suivent un traitement contre la tuberculose pharmaco-résistante font face à de nombreuses difficultés, surtout des effets secondaires désagréables comme des nausées, des pertes d’audition et de l’épuisement, qui peuvent influer sur leur qualité de vie et leur capacité de travailler et d’accomplir leurs activités quotidiennes. Des études récentes ont démontré que les effets secondaires étaient le principal facteur incitant les patients à interrompre prématurément leur traitement. Selon le rapport 2016 de l’OMS sur la lutte contre la tuberculose dans le monde, les traitements contre la TB pharmaco-résistante échouent constamment, avec seulement 52% des patients ayant achevé leur traitement en 2013.

“Le CII est ravi de recevoir ce financement du partenariat Halte à la tuberculose, ce qui démontre le rôle essentiel joué par les infirmières dans la prévention, les soins et le traitement de la TB,” a déclaré le Dr Carrie Tudor, directrice du projet TB/(MDR-TB du CII. “Ce manuel contient des orientations pratiques destinées aux infirmières qui œuvrent dans le contexte des courts séjours, des hôpitaux et des communautés, et qui peuvent servir à d’autres catégories de cliniciens s’occupant de patients atteints de TB pharmaco-résistante.”

Les infirmières sont souvent le premier point de contact du patient qui veut se faire soigner, et la principale catégorie de professionnels de la santé au niveau mondial qui assurent et/ou supervisent le traitement quotidien du patient sous surveillance directe. Comme elles sont souvent les premières à entendre parler des effets secondaires subis par le patient durant son traitement contre la TB, les infirmières sont bien placées pour intervenir. Afin de répondre aux besoins des infirmières qui souhaitaient disposer de nouveaux outils de base pour la pratique infirmière, le CII a élaboré un guide pour les aider à  évaluer et gérer les effets secondaires des médicaments anti-TB. Le guide a été conçu comme référence pour que les infirmières puissent rapidement:

  1. Identifier les symptômes susceptibles de révéler les effets secondaires dus à la prise de médicaments anti-TB ou antirétroviraux;
  2. Evaluer la gravité des symptômes et tous les autres facteurs potentiels; et
  3. Intervenir de façon appropriée afin de minimiser l’inconfort du patient, réduire la progression des effets secondaires et finalement contribuer à l’observance et la réussite du traitement.

TB REACH est financé par Affaires mondiales Canada. Le financement supplémentaire provient de la Fondation Bill et Melinda Gates, l’agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et le Fonds indonésien pour la santé. TB REACH évalue et finance des projets innovants conçus pour améliorer le dépistage et le traitement de la TB. Depuis sa création en 2010, TB REACH a versé USD127 millions sous forme de bourses attribuées à 222 projets dans 51 pays dans le monde entier. Pour obtenir des informations supplémentaires à propos de TB REACH, veuillez consulter le site: http://www.stoptb.org/global/awards/tbreach/

Le projet TB(MDR-TB  du CII a pour but de renforcer les capacités mondiales dans le domaine de la prévention, des soins et du traitement de la TB. Pour ce faire, il faut former des infirmières expérimentées afin qu’elles transmettent des informations à leurs collègues infirmières et à d’autres travailleurs de santé dans le but d’améliorer la prestation des soins au patient.

Contact
Julie Clerget, media@icn.ch
Tel: +41 22 908 0100

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share