Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Sous-effectif, manque de lits, salaires ridicules : agissons tous ensemble ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La pro­fes­sion infir­mière est mal­trai­tée, mépri­sée même, par un exé­cu­tif qui ne reconnaît pas nos com­pé­ten­ces, ni nos diplô­mes, à leurs justes valeurs.

«  La pro­fes­sion s’est pau­pé­ri­sée  », déplore Thierry Amouroux, porte-parole du syn­di­cat infir­mier SNPI CFE-CGC. «  Dans les années 1980, une infir­mière gagnait deux fois le SMIC. Aujourd’hui, c’est 1.450 euros net pour un débu­tant, soit 1,2 SMIC, malgré un bac + 3. Et la France est désor­mais au 26e rang des pays euro­péens pour le niveau de salaire infir­mier ! ».

L’hôpital est en souffrance, avec 10% de son budget amputé depuis 10 ans (8,4 milliards en moins). Avec 100.000 lits fermés, les brancards s’entassent aux urgences, faute de place en hospitalisation. Du fait d’un ONDAM inférieur de moitié aux besoins, nos hôpitaux sont asphyxiés par les plans d’économies.

Mobilisation unitaire pour défendre l’hôpital jeudi 14 novembre !

Des mobilisations locales auront lieu dans les hôpitaux, cliniques et EHPAD. Pour ce jeudi noir des blouses blanches, l’activité de nombreux hôpitaux sera réduite comme lors d’un jour férié (fermetures de blocs, de consultations, d’HDJ,…).

A Paris, la grande manifestation des hospitaliers partira jeudi à 14h, devant le RER Port Royal.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share