Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

COVID-19 : une opportunité pour vacciner les nourrissons contre les infections à rotavirus (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Comme chaque année, les épidémies virales saisonnières – grippe et syndromes grippaux, bronchiolites à VRS, gastro-entérites aiguës (GEA) à rotavirus – vont affecter les nourrissons au cours de l’hiver prochain. Si, comme on peut le redouter, le SARS-CoV-2 continue de circuler en France sur un mode épidémique, des difficultés sont à prévoir pour les enfants vivant en collectivité.

Le rotavirus est le premier agent d’infection nosocomiale en pédiatrie, en crèche, dans les cabinets médicaux, aux urgences et en hospitalisation. Il est responsable en France d’un lourd fardeau annuel chez les nourrissons : 430 000 épisodes de gastroentérite aiguë, 181 000 consultations, 31 000 passages aux urgences, 14 000 hospitalisations et une dizaine de décès.

Deux vaccins contre le rotavirus bénéficient de l’AMM et sont actuellement disponibles. Leur efficacité, estimée à 76% pour les GEA, se situe entre 85 et 95% pour les formes graves des enfants hospitalisés.

Les nombreuses études, réalisées dans les pays développés et dans les pays en développement, montrent que les bénéfices de la vaccination, en termes de réduction de la morbidité et de la mortalité, excèdent très largement les risques d’invagination intestinale [1]. La vaccination contre le rotavirus est recommandée dans 15 pays d’Europe. Ce n’est malheureusement pas le cas en France où les vaccins sont commercialisés mais ne sont pas remboursés, laissant les épidémies hivernales de GEA à rotavirus sévir chaque année avec la même intensité.

La persistance d’une circulation du SARS-CoV-2 pendant l’épidémie à rotavirus va créer de nouvelles difficultés. Bien que les nourrissons soient peu touchés par la Covid-19, le diagnostic peut être évoqué devant certaines manifestations cliniques comme la diarrhée, présente chez 15 à 20% des enfants. Dans de telles circonstances, il sera nécessaire de réaliser un très grand nombre de tests RT- PCR pour le dépistage de l’infection à SARS-CoV-2 chez les nourrissons atteints de diarrhée en collectivité.

Lire la suite du communiqué « Vaccination, rotavirus et Covid-19 »

CONTACT PRESSE : Virginie Gustin – virginie.gustin@academie-medecine.f

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share