Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

ROSP : « les jeunes ont des choses à dire ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Face à l’augmentation des maladies chroniques et des patients poly-pathologiques, et face à l’évolution de l’exercice médical, la réorganisation de l’exercice ambulatoire est incontournable. La diversification de la rémunération permettra au généraliste de répondre aux nouvelles missions qui lui incombent. Cela passe par exemple par la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique.

Mercredi 13 avril, les acteurs conventionnels aborderont la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique
(ROSP). Cette discussion ne peut avoir lieu sans les jeunes médecins.

La ROSP doit prendre en compte l’exercice des grands absents de cette négociation, les jeunes professionnels.

ReAGJIR avait déjà alerté en 2013 les différents partenaires que le dispositif n’était pas adapté aux jeunes
installés. Il est fondamental que les évolutions futures prennent en compte les souhaits d’exercice des jeunes médecins mais aussi corrigent les problèmes identifiés lors des premières années de ce dispositif.

La ROSP doit s’organiser autour de vrais critères scientifiques validés par des instances compétentes.

La ROSP doit prendre en compte la maîtrise de stage universitaire.

Les stages ambulatoires sont une des clés permettant la découverte de l’exercice, et l’installation des jeunes
médecins. Intégrer la maîtrise de stage à la ROSP permettra d’augmenter le nombre de maîtres de stage.

La ROSP doit s’ouvrir aux remplaçants, qui participent activement au système de soins.

L’exercice en zone déficitaire, l’utilisation de la carte CPS, la participation à la permanence des soins
ambulatoire (PDSA) sont quelques critères qui pourraient être utilisés pour une ROSP spécifique.

La ROSP est un moyen de rendre l’exercice ambulatoire attractif.

C’est un levier à activer pour favoriser l’installation et il est fondamental que les acteurs conventionnels prennent en compte l’avis des jeunes professionnels.

> dossier de presse

Contact presse :
Jacques Olivier DAUBERTON, Président
06 42 18 40 14 – president@reagjir.com

Charline BOISSY, Porte Parole
06 26 47 15 73 – porteparole@reagjir.com

www.reagjir.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share