Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Présentation des résultats de l’enquête « Acouphènes et Hyperacousie : fléaux du 21e siècle » (Paris)

Imprimer la liste
Share

En amont de la 21ème Journée Nationale de l’Audition qui aura lieu le 8 mars 2018, l’association JNA organise une conférence de presse le jeudi 1er mars 2018 à l’Hôtel de Ville de Paris, à 10h30. L’occasion de dévoiler les résultats de l’enquête IFOP/JNA 2018 « Acouphènes et Hyperacousie : fléaux du 21è siècle », réalisée  en février 2018 pour évaluer la prévalence des acouphènes et de l’hyperacousie au sein de la population française. 

En 2014, une première évaluation des acouphènes a été réalisée par l’association JNA grâce à une enquête réalisée avec l’institut Ifop. Cette enquête montrait que 25% des individus interrogés souffraient d’acouphènes de manière permanente ou passagère. En extrapolant à la population générale, cela représente 16 millions de Français qui ressentent des acouphènes de temps à autres dont 12 millions en permanence. Toutes les tranches d’âges étaient concernées.

L’Organisation mondiale de la Santé estime que 20% de la population mondiale est affectée par les acouphènes et/ou l’hyperacousie.

Selon l’association France Acouphènes, ces sifflements ou bourdonnements d’oreille altéreraient l’état de santé de 15% de Français.

Alors que médecins ORL, médecins généralistes et médecins du travail font état de leurs inquiétudes, qu’en est-il en 2018 ?

Acouphènes et hyperacousie : des symptômes ORL absents de la loi de santé

Depuis 2002, les acouphènes sont considérés par la réglementation au travail comme symptômes aggravants en cas de surdités professionnelles. En dehors de ce cadre, les acouphènes ne sont pas reconnus parmi les handicaps invisibles invalidants. L’hyperacousie, symptôme encore plus invalidant, n’est pas reconnue. Pourtant, l’hyperacousie, comme les acouphènes, déséquilibre l’état de santé et l’équilibre de vie des individus qui en souffrent. Face au nombre croissant des personnes, jeunes et adultes, qui lèvent le silence sur leur souffrance, des réponses médicales s’organisent sans cadre dédié de prise en charge défini dans la loi de santé.

Lors de la 21e édition de la Journée Nationale de l’Audition qui se tiendra le jeudi 8 mars, l’association JNA en partenariat avec l’association France Acouphènes et d’autres partenaires, mèneront une réflexion sur la reconnaissance des acouphènes et de l’hyperacousie comme handicaps invalidants.

Le collectif JNA mobilisera également les associations de patients et les professionnels de santé pour alerter les pouvoirs publics des effets délétères de l’absence de reconnaissance de ces symptômes parmi les handicaps invalidants.

Contact presse
Sébastien Leroy
Tél. 04 72 41 66 56
jna@journee-audition.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share